Le plafond des heures de chômage partiel prises en charge par l’État est normalement fixé à 1 000 heures par année civile. Mais un arrêté du 31 mars 2020 a modifié le contingent annuel et a relevé ce plafond à 1 607 heures. Ce plafond s’apprécie par salarié du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020.
À l’heure actuelle, on ne sait pas encore si ce plafond dérogatoire va être maintenu en 2021 ou si les entreprises vont revenir dans le droit commun à savoir un plafond limité à 1 000 heures.
Cette augmentation du nombre d’heures indemnisables permet de couvrir l’augmentation de la durée maximale de l’autorisation d’activité partielle, qui est passée de 6 mois à un an, pour les demandes d’indemnisation depuis le 1er mars 2020, suite au décret n° 2020-325 du 25 mars 2020.
 

 

  Auguste Escoffier, cuisinier et humaniste, aurait su s'adapter face à cette crise hors norme.
L'occasion d'aller voir le musée consacré à la figure tutélaire de la gastronomie française.

 

Il s'est adapté à la guerre, il a inventé les brigades modernes en cuisine, il a réinventé et allégé les recettes, il a lutté contre le paupérisme, et a été un précurseur de la solidarité moderne...

Lire la suite